Matches séniors : Dimanche 04 novembre au Parc des Sports Alexis Vastine

 

Ombres et Lumières

 

RCPA 2 – ROC 2 : 27-36 

 

RCPA 1 – ROC 1 : 22-20

Un dimanche automnal ensoleillé, un terrain moelleux à souhait pour disputer une bonne rencontre de rugby, un public nombreux : le RCPA reçoit le RO COTENTIN en séniors. Paradoxe, si l’équipe 1 du ROC est toujours invaincue, l’équipe 2 n’a pas encore gagné un match. Nourrir de l’euphorie ou des craintes semble légitime pour les deux équipes risloises.

 

Ombres :

semaine8seniors1Tex, le sorcier rislois, ne compte que 32 joueurs pour aligner deux équipes, blessures, absences programmées et zapping. La réserve au terme d’un match à sensations s’incline devant une équipe manchote qui en fera tomber d’autres si elle réussit à se déplacer avec le nombre et cette qualité. semaine8seniors8semaine8seniors2

La cascade de blessures de vieux soldats n’arrangera pas les futures rencontres : tour à tour, Mathieu Carrère, Alexandre Demoré,  Sébastien Grémont puis Alexis Oper , de vieilles carrosseries fatiguées et déjà bien cabossées, ont dû rentrer au garage sans revenir sur le circuit… plus inquiétante la sortie d’Achille Minot ( IRM en cours) et indisponibilité sûrement très longue… pour notre coach des U 14, accessoirement journaleux, l’infirmerie se remplit sérieusement : des cauchemars pour les futurs compos.     

Lumières :

semaine8seniors3La victoire  très encourageante de l’équipe première amoindrie par les blessures  des joueurs pré-cités. Les retours d’Alex dit Paupiette et Quentin étaient les bienvenus. (Quentin qui sauva la patrie  dans le dernier quart d’heure d’un essai tout fait et qui réussit à attraper le bas du maillot de son adversaire pour le faire tomber à quelques mètres de l’en-but.)semaine8seniors5

semaine8seniors6« Je suis jeune il est vrai, mais aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années » Le Cid Corneille : Les jeunes séniors, 5 moins de 19 ans sur le terrain pendant la seconde mi-temps et 3 de vingt ans : la classe biberon du RCPA a montré du cœur, du courage, de la solidarité, de l’envie.

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » Le Cid Corneille : Ces jeunes issus de la formation risloise jouent sans complexes, osent, débordent d’énergie, de techniques individuelles et collectives et savent rattraper leurs cagades par une détermination farouche. Alexandre Baril, 19 ans, aplatira le seul essai rislois sur une percée tranchante au ras et semaine8seniors4Maxime Le Guichet, 19 ans,   inscrira dix-sept points au pied sans sourciller… que du bonheur pour la pénalité de la gagne dans les dernières minutes. Tout avait bien commencé puisque les Rouge et Bleu, adossés au vent, menaient 13 à 0 avant d’encaisser un essai, réduit à 14, sur carton jaune avant la pause. semaine8seniors10On pouvait craindre le pire face au vent et surtout une équipe manchote physique, complète avec des joueurs capables de faire la différence  comme ce Cru Bourgeois ( ex Pau mais de Flamanville) qui se bonifie avec le temps au poste de numéro 8, ce grand neuf et ce 15 aux longues enjambées mais voilà le roseau plia une seconde fois mais ne rompit pas. Les gamins pouvaient exulter et les spectateurs  s’enthousiasmer. semaine8seniors7Que demander de plus… si une bonne convalescence à tous nos blessés. Ne boudons pas notre plaisir…Il faudra aller à L’Aigle dimanche prochain, c’est une autre histoire !





















MERCI à nos PARTENAIRES MAILLOTS

Connexion